Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2015

Un problème de transports ? Non, deux problèmes de transports !

transports,abribus,navette,touquetLa saga touquettoise des transports en commun est décidément inépuisable. En voici deux épisodes récents.

Premier épisode : le nouvel abribus base sud. Au début de l'année, les résidants du secteur Atlantique-Thalasso-Base sud ont vu apparaître à l'entrée de l'avenue L. Bobet un bel abribus tout neuf, équipé de superbes contreventements en pierre de taille (cliquer sur l'image ci-contre ou voir du rond-point).
Les promeneurs et habitués ont donc pensé que ce nouvel arrêt serait utilisé par la "grande" navette municipale du circuit "mer et forêt", voire même par les autocars de la ligne 513 Etaples-Berck, ces deux types de véhicules circulant régulièrement à proximité immédiate.
Sauf que pendant les mois suivants, l'abribus, vierge de tout panneau horaire, est resté inutilisé. Comme la navette et les autocars ont continué à desservir leurs arrêts respectifs, certains esprits irrespectueux se sont demandé à quoi pouvait bien servir - à part se protéger d'une averse soudaine - ce bel édicule tout neuf. 

Le 17 avril 2015 sont enfin apparus deux tableaux horaires aller et retour en direction de la gare SNCF d'Etaples en même temps que disparaissait l'ancien arrêt de la navette. Le lendemain 18 avril en effet était  inauguré le nouveau circuit "Etaples SNCF", intéressante initiative municipale au demeurant qui remplace l'ancien circuit "mer et forêt". L'avenir dira si la desserte des nouveaux points d'arrêts compense la perte des anciens, dont le secteur aéroport et le camping. En attendant, l'abribus reste toujours quasi inutilisé par les autocars et la navette car il est situé sur un rond-point.

Un abribus sur un rond-point ? Le service voirie de la ville a-t-il dérapé ? D'après l'article R. 417-9 du Code de la route "Tout véhicule à l'arrêt ou en stationnement doit être placé de manière à ne pas constituer un danger pour les usagers. Sont notamment considérés comme dangereux, lorsque la visibilité est insuffisante, l'arrêt et le stationnement à proximité des intersections de routes, des virages, des sommets de côte et des passages à niveau". En y regardant de plus près, l'abribus ne semble pas strictement situé dans un virage ou à proximité d'une intersection de routes, vu que la descente voisine vers la plage peut difficilement être qualifiée de "route". Reste néanmoins le problème de l'insuffisance de visibilité et aussi le passage pour piétons tout proche sur lequel un véhicule de grande dimensions ne peut qu'empiéter à l'arrêt, circonstance également réprouvée par le Code.

Tout compte fait, l'emplacement de l'abribus ne paraît pas des plus judicieux, au point même que la navette SNCF préfère n'y effectuer que la descente, l'attente et la montée des voyageurs se faisant à l'arrêt de la ligne 513 une centaine de mètres plus loin, qu'il pleuve ou qu'il vente (ceux qui ignorent cette finesse risquent de se faire surprendre). Il aurait mieux valu installer l'abribus à cet endroit justement, au besoin le dos à la chaussée pour mieux préserver les usagers des intempéries face à la mer. De plus, renseignement pris auprès du Conseil Départemental, il semble que ledit Conseil, informé depuis plusieurs mois de l'emplacement projeté pour l'abribus, avait émis de sérieuses réserves à son sujet (*).

Deuxième épisode : les autocars Etaples-Berck. Quelques mouvements inhabituels d'autocars ayant récemment attiré l'attention (voie prise à contresens, arrêt non respecté ou ignoré, itinéraire inhabituel), nous avons interrogé le Conseil Départemental à propos de certaines discordances entre les horaires "officiels" du site OSCAR et ceux diffusés par le transporteur.
En cas de différences, ce sont en effet les horaires du site OSCAR qui font foi.

Il s'avère que suite à une plainte de riverain(s) grincheux reprochant aux autocars de détériorer leur cadre de vie (**), la portion de la rue de Paris entre l'avenue de l'Atlantique et l'avenue de Verdun (environ 90 mètres)  leur a été interdite par M. le Maire, les obligeant ainsi à se dérouter par le boulevard Pouget jusqu'à la rue J. Monnet avec retour par le boulevard de la Mer pour desservir l'arrêt Thalasso-Base sud (voir schéma) ! Soit un rallongement de près d'un kilomètre pouvant se traduire par un retard de plusieurs minutes en cas d'encombrements sur le front de mer, conduisant ainsi le Conseil à supprimer la desserte Thalasso pour les services soumis à des contraintes d'horaires spécifiques, scolaires notamment. Problème : certains de ces services ne disposent pas de navette de substitution, particulièrement du lundi au vendredi en période scolaire (exemple, pour le départ d'Etaples à 17h05).

Il ne reste plus maintenant qu'à attendre que d'autres grincheux citoyens, arguant de l'exemple ci-dessus, se manifestent à leur tour pour demander d'interdire le passage aux autocars en d'autres points de la ville (***).

Une suggestion à l'intention de M. le Maire : sachant que pour nombre de visiteurs au Touquet, les week-ends commencent dès leur arrivée en gare d'Etaples le vendredi après-midi, pourquoi ne pas élargir le service week-end de la navette SNCF [samedi + dimanche toute l'année] au [vendredi après-midi + samedi + dimanche toute l'année] ?
Ce serait une manière de compenser au moins partiellement la dégradation de service décrite ci-dessus, laquelle ne semble pas vraiment propre à "faciliter l'accès à la station depuis la gare d'Etaples-Le Touquet" ni à "renforcer l'attractivité du territoire" (cf. site internet de la Ville).

 

 (*) Le site internet de la Ville indique à propos des nouveaux circuits de navettes "Ces modifications ont nécessité l’autorisation du Département et une totale coordination avec ses services". Totale vraiment ?

 (**) Ou d'introduire une insupportable intrusion prolétaire... ?

(***) Et tant qu'on y est, traiter de la même façon les camions de livraison, de déménagement et autres caravanes qui auraient l'audace de venir obscurcir, même fugacement, leurs fenêtres. On pourrait alors envisager d'interdire toute la ville aux véhicules lourds pour la ravitailler par voie aérienne. Mais dès lors, le bruit devenant insoutenable, il faudrait y remédier sans délai en interdisant les hélicoptères. Nous finirions ainsi approvisionnés par les corbeaux, pigeons et pingouins voyageurs au son harmonieux des oiseaux !

08/08/2014

Ligne de bus Colvert 513 et informations aux usagers (ter)

Suite du feuilleton. La note précédente (ci-dessous) signalait le déplacement de la borne Thalasso sur le côté opposé, avenue Pouget (photo). Problème : la fiche horaire qui l’équipe étant rédigée à seule destination de Berck comme semble l’indiquer la mention ambiguë ARRET: BERCK GARE ROUTIERE, on ne voit pas ce qui est prévu en sens inverse vers Etaples.

Pour essayer de comprendre, il faut alors :

1)      emprunter un autocar de la ligne 513 au départ d’Etaples vers Berck

2)      lire une affichette apposée à l’avant du véhicule (il faut chercher !) indiquant qu’au 24 juillet 2014 l’ancien arrêt Marché Couvert, renommé Mairie-Eglise, n’est plus desservi et reporté bd Daloz  à une centaine de mètres, l’ancien arrêt Thalasso étant, lui, reporté bd Pouget (c’est à dire sur l’avenue en face)

3)      passer par l’arrêt Thalasso pour découvrir le nouveau circuit :  av. de l’Atlantique - rue de Paris – av. de Verdun - bd Pouget - av. de l’Atlantique (voir schémas)

4)      téléphoner à la compagnie de cars Caron pour un complément d’information (les chauffeurs ne paraissant pas tous au courant).

On apprend alors que le nouveau parcours s’applique aussi bien dans le sens Etaples-Berck que dans le sens Berck-Etaples. C’est un peu compliqué (un véhicule mal garé aux intersections peut gêner le passage des autocars, exemple) mais il faut malgré tout saluer cette nouvelle disposition qui, tout en préservant la desserte dans les deux sens du secteur Base sud-Thalasso élimine le problème du passage par la place du Marché et l’alternance de circuit en fonction des jours (et heures) de marché, source d’erreurs et de confusions. De plus, le service fonctionne désormais toute l’année, sans la suspension estivale (juillet/août) appliquée depuis quelques saisons, ce qui est un progrès.

Il est néanmoins nécessaire de compléter la borne Thalasso par une 2° affiche d'horaires vers Etaples, sous peine de voir l'arrêt déserté par les utilisateurs allant dans cette direction [*]. Le manque de bornes d’arrêt ou d’informations sur les bornes existantes se remarque d'ailleurs à d'autres emplacements, ce qui amène régulièrement des voyageurs à attendre du « mauvais » côté des voies (arrêts Blanche-Neige et Eglise par exemple). Sans parler de l'affiche « Tour de France » toujours présente place de la gare à Etaples plus d'un mois après l'évènement !

[*] Sa desserte régulière  n’est apparemment pas encore au point puisque des absences de passage ont été constatées, les 8 et 9 août par exemple. Très gênant pour les voyageurs devant prendre un train en gare d’Etaples !

Additif en date du 27 septembre

Nos remarques ont été entendues. La borne Thalasso dispose désormais d'une 2° affiche horaire vers Etaples et la borne Eglise (ou Mairie) est débarassée de sa 3° affiche divergente.

 

 

25/07/2013

Internet Wi-fi au Touquet, pas génial !

Les numéros Juillet-Août 2011 et Nov-Décembre 2012 du magazine municipal LE TOUQUET INFOS avaient évoqué la création de zones d’accès Internet Wi-fi gratuites en ville ("hot spots"), situées à proximité de la Médiathèque et de la place du Centenaire.

Excellente initiative, sauf que nombre d’usagers ont été surpris cet été par les contraintes d’utilisation mises en place qui viennent sérieusement restreindre la liberté d’accès.

a)- A la Médiathèque, l’accès, auparavant libre et illimité, est désormais soumis à inscription préalable sur place (donc aux heures d’ouverture) avec présentation d’une carte d’identité et attribution d’un identifiant et d’un mot de passe. De plus, le temps d’accès est limité à une heure par jour, tant pour les utilisateurs des postes fixes disponibles dans les locaux que pour les internautes munis de leur propre ordinateur portable, présents à l’intérieur pendants les horaires d’ouverture ou à l’extérieur pendant les périodes de fermeture.

Motifs invoqués : application de la loi contre le terrorisme, dite «loi Sarkozy» et engorgement des réseaux, le traffic avoisinerait parfois les 300 connexions simultanées. Comme on a rarement vu sur place plus d’une demi douzaine d’utilisateurs occupés en même temps, il faudrait imaginer que les 294 autres sont disséminés à la même heure dans les villas, immeubles, hôtels et autres espaces avoisinants. Difficile à croire ! Si la puissance d'émission est à ce point pénalisante, pourquoi ne pas la diminuer ou la canaliser pour résoudre le problème ?

b)- Sur la place du Centenaire, le mode de connection est encore plus original et confidentiel. Il faut s’approcher au plus près (quelques mètres…) du panneau lumineux du petit golfeur (le "Caddy") et s’enregistrer en ligne en indiquant nom, adresse email et n° de portable, après quoi on récupère ses coordonnées de connexion, valables une heure là aussi, à condition de ne pas traîner, la récupération étant annulée au bout de 5 minutes ! Tant pis si le soleil rend l’écran de son appareil illisible ou si une averse soudaine oblige à battre en retraite sous un auvent voisin.

Conclusion. L’idée était bonne, dommage qu’elle n’ait pas tenu toutes ses promesses.

14/06/2013

Qualité des eaux de baignade sur la Côte d'Opale en 2013

Logo MSS.gif

 Voici, d'après le site du Ministère de la Santé, les résultats des prélèvements effectués par les DDASS sur la Côte d'Opale entre Wimereux et le Crotoy pour la saison du 15 juin au 15 septembre (voir carte). Nous en donnons une lecture directe depuis 2010, l'année 2009 étant consultable sur le site du Ministère.

Les données 2013 sont affichées au fur et à mesure de leur mise en ligne par le Ministère jusqu'à fin septembre. Cette année, d'après le Ministère, les prélèvements peuvent n'être effectués qu'une fois par mois au lieu d'une fois par quinzaine comme les années précédentes. Depuis le 12/08, les prélèvements sont suspendus à Camiers St Gabriel et St Etienne au Mont.

Berck centre plage  2010 2011 2012  2013
Boulogne centre plage
 2010 2011 2012  2013
Camiers St-Gabriel  2010 2011 2012  2013
Camiers Ste-Cécile  2010 2011 2012  2013
Cucq Stella-Plage  2010 2011 2012  2013
Dannes centre plage  2010 2011 2012 Non classé
Equihen centre plage  2010 2011 2012  2013
Fort-Mahon plage surv.
 2010 2011 2012  2013
Le Crotoy cabine  2010 2011 2012  2013
Le Portel centre plage  2010 2011 2012  2013
Le Touquet centre plage  2010 2011 2012  2013
Merlimont centre plage  2010 2011 2012  2013
Neufchatel-Hardelot  2010 2011 2012  2013
Quend plage surveillée
 2010 2011 2012  2013
St Etienne au Mont nord  2010 2011 2012  2013
Wimereux centre plage
 2010 2011 2012  2013



















eaux,baignade,opale














NB. Deux communes, Berck et Fort Mahon, ont obtenu le label "Pavillon Bleu 2013".

Note mise à jour le 11.09.2013

14/03/2013

Hiver exécrable dans le Pas de Calais... sauf au Touquet ?

Pour ceux qui l'ignoreraient encore et comme l'indique ce lien en marge gauche Webcams du Touquet, trois webcams haute définition fonctionnent en permanence en divers points stratégiques de la ville : la base Sud, la base Nord et le Lycée hôtelier.

Personne par contre n'ignore les aleas climatiques et les cortèges de perturbations et d'épreuves qui viennent de frapper le pays et spécialement la région Nord-Pas de Calais.

Personne ? Les touquettois peuvent légitimement se poser la question car n'était-ce la température un peu fraîche, ils auraient pu se croire déjà au printemps. En effet, une exploration rapide de l'historique des images enregistrées montre qu'un soleil (presque) radieux dispensait ses rayons bienfaiteurs sur la ville tandis que des territoires voisins grelottaient, immobiles et figés sous la neige.  Voici 3 clichés successifs pris aux environs de 13 heures. En cherchant bien, on voit bien un peu de neige sur le muret à droite, le mardi 12. Mais le jeudi 14, elle a disparu.

2013_0312_130000 .jpg

2013_0313_131000 .jpg

2013_0314_130000 .jpg

 

 Cliquer pour agrandir

Qui a dit que le temps était toujours gris sur la Côte d'Opale ? 

 

05/09/2011

100 projets pour 100 ans : quelques idées pour le front de mer...

Idées, rèves ou dure réalité ?

Dans le cadre de l'action "100 projets pour 100 ans" engagée par la municipalité pour célébrer le centenaire de la station, les habitants sont invités à participer en soumettant leurs idées et souvenirs. M. le Maire ayant toutefois fait comprendre que cette célébration devait se faire sans surcoût notable pour les finances municipales, tout projet de grande ampleur ne peut voir le jour qu'avec l'aide d'appuis extérieurs ou privés, comme cela s'est vérifié dans d'autres stations balnéaires, notamment outre-Manche.

Histoire en effet de vérifier si nos voisins - et visiteurs potentiels - anglais sont aussi fous qu'on veut parfois le dire et sachant que le Touquet Paris-Plage de la belle époque s'est développé en bonne partie grâce à d'éminents visiteurs et investisseurs britanniques ou en raison d'autres liens [*], voici certaines réalisations qui, à défaut de servir d'exemple, offrent au moins l'occasion de quelques pages de lecture. Il semble peu probable en effet d'en voir un jour la réalisation au Touquet, ne serait-ce qu'en raison de la levée de boucliers qui ne manquerait pas de se produire au simple fait d'envisager certains de ces projets.

 

- Brighton, grande voisine [**] parfois citée par nos édiles pour ses ressemblances, toutes proportions gardées, avec le Touquet (proximité de la capitale, ville de congrès, liaisons aériennes,...).    

Le 1er de ces projets, le Petit Train électrique, est le plus ancien (1883); il est toujours actif et célèbre aujourd'hui son 128° anniversaire. Le 2ème, le Tramway maritime, est presque aussi ancien (1894); il a fonctionné pendant quelques années puis a sombré dans les flots et l'oubli. Le 3ème, la Tour 360°, est bien avancé mais le financement n'est pas encore completement bouclé. Quant au 4ème, la Grande Roue, son inauguration est prévue pour cet automne.

touquet,front de mer,projets,idées

  • Pour le Petit Train (électrique), cliquer ici. Encore 250.000 utilisateurs par an de nos jours !
  • Pour tout apprendre de l'extravagant Tramway Maritime, cliquer ici.  En voici une petite Animation.
  • Pour la Tour 360°, cliquer ici et . Hauteur 175 mètres, coût 40 millions d'euros (projet incertain).
  • Et pour la Grande Roue, cliquer ici Hauteur 45 mètres, coût 7 millions d'euros.

 

- Littlehampton, autre station moins connue située à une vingtaine de kilomètres de Brighton, a cherché à mieux se faire connaître. Son projet : construire un banc "caillebotisé" de plusieurs centaines de mètres de longueur longeant la promenade et la plage. Son financement : fonds publics et privés puis souscription publique. Son ambition : établir le record du monde de longueur pour ce genre de structure. Voir sur Youtube.

touquet,front de mer,projets,idées

Mais la concurrence est rude. D'après la BBC, Barcelone détiendrait le banc de parc public le plus long, Moscou aurait détenu le banc peint le plus long avant de le scinder en une centaine d'unités plus petites, Genève revendique le banc en bois le plus long avec 120 mètres, l'Allemagne expose un banc de 501 m le long du canal de Kiel et selon le livre Guiness des records, le banc le plus long se trouverait à Szlachta en Pologne avec 613 m. La dotation initiale de 500.000 £ (550.000 €) a permis d'inaugurer un banc spiralant et sculpté de 324 m en été 2010. Grâce à la souscription publique ouverte, la municipalité espère pouvoir atteindre 621 m de façon à établir un record mondial. A noter que beaucoup d'éléments en bois ont été récupérés dans des décharges ou à partir de vieux ouvrages maritimes, ce qui en fait un monument de recyclage contemporain.

Une telle installation, pas nécessairement multicolore, aurait-elle sa place au Touquet ? Par exemple, pour compléter la requalification du front de mer (dont on trouvera ici le coût de quelques travaux). Deux possibilités dans cette hypothèse :

1- A l'économie. Le long de la digue haute ou basse, en profitant des murets actuels pour y adosser une structure ad hoc, plus accueillante que le béton existant. Longueur disponible depuis la base sud, 800 m environ sur la digue basse, presque 1000 m sur la digue haute, de quoi largement battre les records du monde actuels ou projetés.

2- Plus ambitieux. Le long de la promenade en corniche, très fréquentée en été et où n'existent actuellement que quelques rares bancs isolés. Sa longueur d'environ 1.300 m permettrait de battre encore plus largement le record du monde et vaudrait à la Ville, si la structure était bien intégrée à l'environnement et si l'Office du Tourisme en faisait suffisamment la publicité, une renommée propre à attirer un large public.

Le coût de ces installations, notamment sur la digue, pourrait rester raisonnable, surtout réalisées en plusieurs étapes successives, sans les arches et autres suppléments "sculptés" mis en place à Littlehampton. Un record du monde au Touquet ? Pas possible ! Chiche M. le Maire !

 

- Blackpool, plus au nord, sur la mer d'Irlande, se distingue par sa "Tour Eiffel". Nous avons déjà évoque cette attraction lors de l'épisode de feu la tour Eiffel touquettoise (voir note du 08.01.2011). Pour un petit historique voir sur Wikipedia. Peu probable toutefois de voir un tel monument au Touquet, même au siècle prochain, nous n'en dirons donc pas plus.

 

- Jetées promenade. Au siècle dernier, on comptait une centaine de ces complexes de divertissement  (piers) bâtis en bord de mer ou sur l'estran, souvent ouverts toutes l'année et typiques des stations balnéaires britanniques (voir ce site spécialisé). Leur structure sur pilotis, pas toujours esthétique, ne perturbe pas les marées et courants littoraux tout en les préservant de l'envasement.  Il en subsiste une cinquantaine aujourd'hui au Royaume-Uni, leur construction parfois légère et l'exposition aux tempêtes n'en favorisant pas la longévité (sans parler des incendies; par exemple, la reconstruction en 2010 du luxueux Weston-Super-Mare menée tambour battant après sa destruction en 2008, a coûté plus de 40 M€). Certaines présentent des caractéristiques remarquables. La jetée promenade de Southend-on-Sea dans l'estuaire de la Tamise, la plus longue au monde (plus de 2 km), abrite sur toute sa longueur un véritable petit train (tiens, encore un !) à voitures fermées.

touquet,front de mer,projets,idées

Il en existe un certain nombre dans d'autres pays, depuis l'Argentine jusqu'aux Etats Unis, en passant par l'Australie, la Belgique, la Hollande, la Suède, la Pologne et même la Lithuanie. Et en France ? A part quelques structures simples, utilitaires ou dédiées à la navigation ou la pêche de loisirs (jetées d'Andernos ancienne, nouvelleestacade de Roscoff, jetée de Calais ouest, jetées du Tréport, Trouville, Luc sur Mer,...), pas grand chose. Même dans le passé : au début du siècle dernier on ne pouvait guère citer que les grandes jetées de Trouville (1889) et de Nice (1891).

touquet,front de mer,projets,idées

 

Rappelons pourtant ce qu'aurait pu devenir le front de mer du Touquet si le projet "Mayville" envisagé il y a plus d'un siècle par les créateurs de la station avait été mené à terme. L'idée de la jetée en mer y était déjà. Evidemment, une telle entreprise coûterait très cher, de 10 à 50 millions d'euros suivant l'ampleur du projet (voir cette sommaire mise en situation). Sans oublier la compatibilité avec la loi littoral, les associations de défense de la nature et ceux qui estiment - avec quelque raison - que le front de mer a déjà suffisamment souffert. Sans parler des incertitudes à propos du niveau futur de la mer et surtout de la rentabilité d'un tel projet, fonction de son attractivité auprès des visiteurs, voisins immédiats ou plus lointains, voire étrangers.

A la différence toutefois du projet récurrent de port de plaisance à l'embouchure de la Canche (véritable serpent de mer !) la faisabilité technique ne pose pas a priori de gros problèmes. Un grand cabinet d'architecture pourrait-il élaborer une structure novatrice et esthétique, capable de résister durablement aux éléments tout en offrant des attractions d'un bon niveau (Luna-Park exclu !) ?  Une telle entreprise dépassant évidemment les capacités financières de la Ville, seul un recours à l'investissement privé la rendrait possible [***]. M. le Député-Maire, avant qu'une station voisine (et concurrente ?) ne s'avise de l'idée, vos relations nationales et internationales seraient-elles à la mesure d'un tef défi ?

 

Bon, arrêtons de rêver. La ville ne dispose déjà pas des finances lui permettant de mener de front (de mer !) l'ensemble des grands "projets structurants" récemment annoncés. Terminons plutôt sur une note nostalgique en rappelant ces équipements novateurs du siècle dernier que constituaient les petites voies ferrées locales, bien oubliées de nos jours et qui pourtant avaient réussi à trouver leur financement : le tramway Etaples-Le Touquet, le petit tramway du Golf, le train à vapeur Berck Plage-Merlimont-Paris Plage. Et plus près de nous, cette liaison par train spécial entre Paris gare du Nord et l'aéroport du Touquet qui a connu son heure de gloire, la Flèche d'Argent (voir ce n° spécial d'Historail). Seul en subsiste aujourd'hui un tronçon de voie désaffectée dont on peut voir quelques restes au voisinage du Pont Rose (vue 1, vue 2) et de l'aéroport (vue 3).

C'est une chose que de faire construire. Ensuite, il faut faire durer.  "Ce n'est point le temps qui manque, c'est nous qui lui manquons" (Paul Claudel).

_________________________

[*] Suite à la guerre 14-18, le cimetière britannique d'Etaples et le carré anglais du Touquet renferment plus de 10.000 sépultures, soit presque autant que la population étaploise actuelle.

[**] 125 km à vol de mouette;  Deauville est à 170 km, Paris à 200 km.

[***] FCPI, investisseurs internationaux (corporate ventures), fonds souverains (Golfe persique ?), fonds structurels européens...

 

06/04/2011

Alors cette statue : ridicule ou pas ?

touquet,tour eiffel,front de mer,ridicule

Modificatif 15 avril.

La municipalité ayant annoncé sur son site (texte sauvegardé ici) que le projet était abandonné, le texte initial de la présente note n'est plus d'actualité. La note est donc archivée ici.

Pour information, notre propre référendum "papier" a recueilli plus de 180 signatures dont seulement 2 étaient en faveur de la tour. Ce résultat tranche singulièrement sur les chiffres de la municipalité selon laquelle "seulement" 2/3 des avis étaient opposés au projet.

 

Modificatif 25 avril.

Notre référendum a désormais recueilli environ 300 signatures dont 90% sont défavorables au projet.

Ce n'est qu'une confirmation de l'information précédente.

Modificatif 28 avril.

Au dernier comptage, nous avons transmis plus de 450 signatures à M. le Maire, dont quasiment 95% défavorables au projet.

Bon, on s'arrête là !

08/01/2011

Le ridicule ne tue pas - il statue !

touquet,tour eiffel,front de mer,ridiculeUne nouveauté est annoncée pour le front de mer cet été sous forme d'une sculpture de la tour Eiffel de 12 mètres de hauteur. Outre la remarquable laideur de ce "monument" (en carton pâte ?), on ne peut qu'être consterné par la présence d'une verrue supplémentaire sur une façade maritime déjà bien pourvue en la matière. Son prestige ne s'en trouvera nullement augmenté.

Nos visiteurs britanniques ne manqueront pas de se gausser, eux qui disposent depuis 1894 sur le front de mer de la grande station balnéaire de Blackpool d'une tour, elle aussi inspirée de la tour Eiffel, mais d'une toute autre dimension : 158 mètres de hauteur, 2.500 tonnes de charpente métallique et un rayon laser visible à 50 km à la ronde (*). Ses concepteurs ont eu la bonne idée d'en répartir l'ossature de telle manière qu'elle bascule côté mer et non côté ville en cas d'effondrement. Chez nous, le vent soufflant généralement de l'ouest, on peut craindre - sinon espérer- que notre tour d'ivoire (avec défense "d'y voir" pour certains riverains) ne soit emportée vers les immeubles de l'autre côté du boulevard.

N'était-ce le risque accru de vol plané, nous proposerions volontiers, à l'image des sapins de Noel inversés en honneur dans certaines familles transatlantiques (la saison festive se termine à peine...), d'inverser la structure, ce qui en accroîtrait singulièrement l'originalité !

NB. Nous avons remplacé la tour annoncée par un modèle en papier mâché à peindre, plus riant une fois décoré. A vos pinceaux (exemple) !

(*) Au grand dépit d'ailleurs de certains astronomes qui se sont élevés contre cette contribution à la pollution lumineuse ambiante. Voir à ce propos la note du 24.01.06 et ce document déjà ancien de l'Eurorégion traitant du sujet.

 

Additif 28 janvier.

Le bulletin municipal de janvier indique en page 8 que la hauteur de "l'oeuvre" (**)  atteindra désormais 16 mètres, soit un tiers de plus que celle annoncée à l'origine. On pourra donc mieux l'admirer depuis les deux extrémités de l'esplanade, voire même depuis les navires empruntant le rail montant en mer du Nord. Sa durée d'exposition n'étant pas précisée et la maquette paraissant réalisée en carton-pâte, on pourrait suggérer à la municipalité d'utiliser ce matériau pour la bâtir, de façon à en favoriser la biodégradabilité et accélérer ainsi sa disparition naturelle.

A titre anecdotique, on trouvera ici une liste avec photos de quelques autres structures inspirées de la Dame de fer originale. Le modèle doté d'un couvre-chef typique situé à Paris (Texas) pourrait servir d'inspiration (ou d'hommage à un certain film récent ?) comme dans ces exemples, version F et version B. Mieux encore, couplés et par jolie brise d'ouest, on obtiendrait ceci.

(**) Dont les formes molles et retombantes ne vont pas sans rappeller certaines créations de Salvador Dali...

 

Additif 3 février.

Et voici, rapidement improvisée, ce que pourrait donner une vue du "monument" prise depuis la rue Jean Monnet, la hauteur apparente de l'ensemble dépendant de son positionnement exact sur le front de mer. Question : quelle en sera la couleur ?

 

24/11/2009

Voies cyclables en front de mer

piste cyclable,touquet,front de mer,vélosLors de la réunion publique de présentation du PLU en septembre, M. le Maire avait annoncé sa volonté de favoriser la circulation à vélo en créant plus de 10 kilomètres de pistes cyclables, intention éminemment louable. C'est ainsi que des travaux sont engagés boulevard de la Plage en vue de transformer la voie cyclable existante nord-sud en voie cyclable bi-directionnelle en site propre. Mais en raison de la solution choisie, la largeur de chaussée réservée aux voitures est réduite. Il faudra donc éviter cet axe lors des périodes d'affluence (nous prévoyons bien de l'amusement à l'issue, par exemple, d'un feu d'artifice tiré depuis la plage !). Le plus grand risque réside dans les difficultés et les retards en découlant pour l'accès des services de sécurité/secours. Qu'adviendra-t-il en cas de blocage de la circulation ? Doublement, marche arrière, dégagement difficile, voire impossible ! Un essai avant mise en oeuvre eut été très instructif.

En attendant sa mise en service, les cyclistes empruntant la piste opposée dans le sens sud-nord (boulevard Pouget) doivent se livrer à quelques acrobaties pour éviter les mares accumulées par les pluies, au point d'abandonner plusieurs portions de parcours entre la base sud et le mini-golf (un bon kilomètre) ou de déboîter fréquemment, malgré les automobiles arrivant par la gauche.

Ces quelques clichés en date du 21 novembre témoignent de l'importance des points d'eau accumulés, même si l'heure de prise de vue dans l'après-midi ne rend pas vraiment compte de la situation bien plus défavorable en début de journée, la clémence de la météo, inhabituelle à cette époque de l'année, ayant permis de réduire, vent et soleil aidant, les emprises liquides sur la chaussée.

Ce cas particulier, notable par son caractère de dangerosité potentielle, est typique de bien des emplacements en ville, parsemés de bosses et de creux favorables à l'accumulation des eaux de pluies. Le Service Voirie est-il débordé au point de ne pas être en mesure de maintenir la planéité des voies de circulation ? Il est vrai qu'en raison de la création de la voie à double sens, cette piste à sens unique est appelée à disparaître...

Justement, en ce qui concerne la nouvelle voie, a-t-on bien réfléchi au fait qu'elle sera certainement la plus fréquentée de toutes les pistes à double sens existantes, surtout en haute saison. Or il ne semble pas que sa largeur soit revue à la hausse, la partie engazonnée du trottoir, qui aurait pu recevoir son éventuelle extension, n'étant pas utilisée par manque de crédits (*). On peut donc s'attendre à quelques encombrements, voire quelques collisions "bicycliques" en été. Sans parler des tricycles. Au fait, ceux-ci seront-ils tolérés ?

Autant de questions qui méritent d'être posées et méritent, encore plus, d'obtenir réponse.

(*) Le compte-rendu sommaire de la séance du Conseil municipal du 3 juillet 2009 indique un coût global d'environ 422.000 € pour l'ensemble des travaux (liaison piétonne à la rue St Jean comprise) dont 97.739 € pour le plateau végétal séparant la piste de la chaussée. Une petite partie des 2,8 millions d'euros envolés dans l'affaire Pierre & Vacances aurait sûrement contribué à améliorer le projet !

 

20/07/2009

Qualité des eaux de baignade entre Berck et Hardelot en 2009

Logo MSS.gifLe Ministère de la Santé publie sur son site "Qualité des eaux de baignade" les résultats des relevés de prélèvements effectués par les DDASS année par année depuis 2005 pour les mois de mai à septembre. Pour plus de facilité, nous avons réuni ci-après les tableaux correspondants aux points de prélevement situés sur une bande côtière de 10 km de part et d'autre du Touquet (ignorer l'éventuel message "La session est terminée - Veuillez vous reconnecter").

Berck centre plage

Camiers St-Gabriel

Camiers Ste-Cécile

Cucq-Stella-Plage

Dannes centre plage

Merlimont centre plage

Neufchatel-Hardelot

Touquet centre plage

05/05/2009

Buttes de sable et jeux d'enfants

Copie d'un courriel adressé à M. le Maire ce 1er mai

Monsieur le Maire,
Notre Association tient à vous remercier chaleureusement, car elle ne butte plus sur les buttes de sable qu’elle avait sollicité, sitôt l’Enduropale arrivé.
Vous avez bien voulu mettre en oeuvre la proposition que nous avions présentée, allant même au-delà, puisque 5 buttes sont offertes aux enfants qui en profitent allègrement. Ils vous en savent gré car l’histoire des buttes débute dans les meilleures conditions possibles, le temps étant particulièrement clément.
Ces jeux, parfaitement naturels et écologiques sont les bienvenus dans le cadre naturel de notre plage. Ils ne gênent en rien l’activité des cabines, même si certains avaient tendance à refuser cette activité pour ... leurs propres enfants. Nous formons le voeu de voir cette activité fort peu coûteuse perdurer, tant elle répond aux aspirations de nombreuses familles et surtout de leurs bambins ... voire des plus grands, mais c’est une autre histoire!
Je vous prie de croire, Monsieur le Maire, en l’expression de nos meilleurs sentiments.
Jean-Claude NEBOUT

Même si les nouvelles buttes n'ont pas conservé leur taille "adulte", nous n'avons donc pas eu besoin d'attendre le prochain Enduropale !

buttes,sable,le touquet

22/03/2009

Eclairage de la plage et de la mer - et buttes de sable

Copie d'un courriel adressé à M. le Maire ce 21 mars

"Monsieur le Maire,
Permettez-moi de revenir sur un sujet ayant déjà fait l’objet de plusieurs interventions du Collectif Citoyen auprès de votre prédécesseur comme de vous-même. Cette démarche fait suite à votre propos tenu lors du Conseil Municipal qui vient de se terminer où vous fustigez les excès d’un éclairage des tennis alors qu’il n’y a “pas un chat”.

Dans le même esprit, nous voudrions reformuler cette proposition, que nous avons la faiblesse de penser “censée” et que nous soumettons à votre jugement. Au sortir de ce Conseil, je me suis rendu en bord de mer, sur la “Promenade Romantique” pour constater, à plus d’une heure du matin, que les projecteurs dispersant des “reflets argentés” demeurent éclairés. Nous devons avoir globalement plus de 20 000 Watts dispersés entre ciel et sable, alors qu’aucun “bipède” ne circule à l’horizon! Nous avions fait un constat analogue, en hiver, la nuit largement tombée, alors que l’atmosphère était très embrumée et noyée dans le brouillard.
Si cette mesure peut se défendre en saison estivale, imprimant la marque de la Station du Touquet, ne pensez-vous pas qu’il serait utile d’en faire l’économie en certaines périodes, la technique offrant tout loisir de programmer les moments où cette débauche d’énergie peut s’avérer utile voire même souhaitable.
Soucieux d’oeuvrer au Développement Durable et de limiter les gaspillages coûteux et dommageables, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations distinguées.
Jean-Claude NEBOUT
Collectif Citoyen Mer et Terres d’Opale"

Nous avions en effet écrit au précédent Maire en 2006 à propos des projecteurs installés en 2005 sur le front de mer et censés illuminer, le soir venu, la mer et ses "reflets d'argent" (voir note du 24.01.06). Tout en ne rejetant pas complètement cette idée... à la mer ou en taxant, comme certains, le premier magistrat de l'époque de mégalomanie ("L"homme qui veut éclairer l'Océan"), nous mettions en doute l'intérêt qu'il y avait, sauf pour EDF, à laisser les projecteurs allumés toute la nuit, toute l'année, par tous les temps et quelle que soit la hauteur de marée (des rouleaux de vagues argentées à marée ... basse ?!).

En dépit d'autres interventions, nous n'avons pas eu l'honneur d'une réponse et les projecteurs ont continué depuis - et continuent encore - à faire scintiller en permanence nocturne le sable, la pluie, le brouillard et quelques mouettes attardées (mais bien rarement les flots marins). A raison d'au moins 25 KW installés, nous laissons à chacun le soin de calculer la facture annuelle d'électricité supportée en pure perte par les contribuables. Si encore la webcam haute résolution du front de mer en transmettait au monde entier quelques lueurs. Mais non, celles-ci n'apparaissent qu'une fois celle-là débranchée - pour cause de nuit tombante !

Nous saisissons donc à nouveau M. le Maire actuel de cette anomalie en espérant rencontrer un meilleur écho que celui [non] entendu récemment, lorsque nous avions suggéré par cet autre courriel de laisser en place quelques buttes de sable post-enduropale qui faisaient la joie des enfants sur la plage. Las, elles ont été rasées peu de temps après notre message !

La 1ère Adjointe et le Directeur de Cabinet nous ont informé en avoir reparlé avec le premier Magistrat. Il paraît que notre idée, gratuite à tous égards, serait considérée comme intéressante. Rendez-vous dans un an pour voir, après le prochain Enduro...

31/01/2009

Esthétique (?) du front de mer

Perspective1.jpg

A l'occasion des voeux de nouvelle année à la population, M. le Député-Maire a évoqué, entre autres projets, l'ambition d'atténuer la laideur du font de mer (Voix du Nord du 7.01.09). Si certaines améliorations à ce propos sont certes encore réalisables, il en existe au moins une qui relève de la mission impossible : changer son aspect général et ses barres d'immeubles cubiques, dont le Guide Chagnon ESCALES, bien connu des plaisanciers, a écrit qu'il représentait "... l'un des plus monstrueux exemples de bétonnage de tout le littoral français".

Histoire de raviver les souvenirs de ceux qui ont perdu de vue certains exemples singuliers d'urbanisme (tel ce spécimen ayant subsisté un temps du côté de la base Sud), nous avions entrepris un petit exercice du genre avant - après. Nous avons toutefois découvert qu'il existait déjà en la matière un résultat instructif, sous la forme de ce front de mer onirique dû au talent photographique d'un "graphistoleur" (voir son site Internet) qui semble bien connaître la station. Que dire de plus ? Difficile en effet de propager l'effort de construction consenti côté nord en rabotant les étages supérieurs des parallélépipèdes pour les coiffer de toits variés avec pignons et tourelles.

Mais les nostalgiques du temps passé peuvent toujours rêver aux perspectives offertes par les vieilles images d'antan, même si les archives de la station montrent que le style choisi par les municipalités récentes a pu s'inspirer de quelques bâtiments anciens, comme cet exemple de début de siècle, démonté par les forces d'occupation en 1943, non parce qu'elles n'en supportaient plus la vue mais parce qu'il était devenu trop repérable pour d'éventuels adversaires arrivant par la mer (*).

09/01/2007

Tarifs des cabines de plage au Touquet

medium_cabines.jpg

Tout savoir sur les tarifs de location des cabines en front de mer : à la semaine, au mois, à l'année, en saison, hors saison, etc.

09:55 Publié dans Front de mer, Ville du Touquet | Lien permanent | Tags : plage, touquet

01/07/2006

Antenne de téléphonie mobile sur la plage du Touquet

Une antenne de radiotéléphonie mobile est apparue cet été à hauteur du poste de secours de la plage (photo).

On peut se poser la question de l'opportunité d'une telle antenne placée à proximité immédiate des baigneurs (dont beaucoup sont bien entendu des enfants), là où nul bâtiment ne vient intercepter les faisceaux émis.

En effet, en 2001, un groupe d'experts réunis par la Direction Générale de la Santé a estimé qu'il paraissait "raisonnable d’éviter que les antennes ne pointent en direction des écoles à une distance inférieure à 100 mètres".

Bien qu'ils aient rappelé "que cette recommandation n’était pas incompatible avec l’installation d’une antenne sur le toit ou à proximité immédiate d’un tel bâtiment, compte tenu du fait qu’un bâtiment situé au-dessous de l’antenne reste en dehors du faisceau",
ils ont recommandé que "certains bâtiments considérés comme sensibles et situés à moins de 100 mètres d’une station de base macro cellulaire ne soient pas atteints directement par le faisceau principal de l’antenne".

Documents consultables sur

Rapport_zmirou 2001

Grandesvilles 181.pdf

 

Additif juillet 2009.

Comme on pouvait le prévoir, cette installation est contestée. Voir article Voix du Nord.

Note mise à jour le 30.07.2009

17:40 Publié dans Front de mer, Ville du Touquet | Lien permanent | Tags : antenne, plage

24/01/2006

Eclairage de la plage et de la mer au Touquet + sondage

Nous avons écrit à M. le Maire au sujet de l'éclairage mis en place l'an dernier.

Maire_24-01-06

Quelques vues de l'esplanade :
Le jour
La nuit, le revêtement de sol scintille, c'est original, pourquoi pas...
La plage de nuit, hum!, belle vue sur les préparatifs de l'Enduropale.
La mer la nuit, les vagues sont mises en valeur en effet (sauf à marée basse et par temps de brouillard). Mais combien de visiteurs ou de résidents en front de mer sont-ils présents pour les admirer pendant la mauvaise saison ?
Que faut-il en penser du point de vue des économies d'énergie ? De la pollution lumineuse (voir document de l'Eurorégion sur ce sujet ) ?

50 projecteurs de 500 watts chacun = 25 Kw. A raison de 8 heures par nuit, sur toute une année, la facture EDF dépasse les 4.000 euros (en tarif heures creuses !). 

SONDAGE.
A votre avis, l'éclairage nocturne de la mer toute l'année, est-ce une bonne idée ?
Choisissez une option, un courriel pré-rempli s'ouvre qu'il suffit d'envoyer en l'état.
OUI   NON   Indifférent

01/01/1999

Qualité des eaux de baignade sur la Côte d'Opale en 2012 [note archivée, publiée le 30/05/2012]

Logo MSS.gif

 Voici, d'après le site du Ministère de la Santé, les résultats des prélèvements effectués par les DDASS entre 2010 et 2012 pour les mois de mai à septembre sur la Côte d'Opale entre Wimereux et le Crotoy (voir carte). Nous en donnons une lecture directe depuis 2010, les années 2008 et 2009 étant consultables sur le site du Ministère.

NOTA. Les chiffres de la Somme sont parfois disponibles 2 ou 3 semaines après ceux du Pas de Calais.

(Les données 2012 sont affichées au fur et à mesure de leur mise en ligne par le Ministère JUSQU'A FIN SEPTEMBRE)

Berck centre plage  2010 2011 2012  
Boulogne centre plage
 2010 2011 2012  
Camiers St-Gabriel  2010 2011 2012  
Camiers Ste-Cécile  2010 2011 2012  
Cucq Stella-Plage  2010 2011 2012  
Dannes centre plage  2010 2011 2012 Non classé
Equihen centre plage  2010 2011 2012  
Fort-Mahon plage surv.
 2010 2011 2012  
Le Crotoy cabine  2010 2011 2012  
Le Portel centre plage  2010 2011 2012  
Le Touquet centre plage  2010 2011 2012  
Merlimont centre plage  2010 2011 2012  
Neufchatel-Hardelot  2010 2011 2012  
Quend plage surveillée
 2010 2011 2012  
St Etienne au Mont nord  2010 2011 2012  
Wimereux centre plage
 2010 2011 2012  



















eaux,baignade,opale














NB. Deux communes, Berck et Fort Mahon, ont obtenu le label "Pavillon Bleu 2012".

Note mise à jour le 30.09.2012

Qualité des eaux de baignade sur la Côte d'Opale en 2011 [note archivée, publiée le 31/05/2011]

Logo MSS.gif

Voici les résultats des prélèvements effectués par les DDASS en 2010 et 2011 pour les mois de mai à septembre sur la Côte d'Opale entre Le Portel et le Crotoy (voir carte). La récupération des résultats sur le site du Ministère de la Santé "Qualité des eaux de baignade" s'avérant toujours aussi laborieuse, nous en donnons une lecture directe, les années 2007 à 2009 étant consultables sur le site du Ministère. Les mises à jour se feront au fur et à mesure de leur disponibilité en ligne.

NOTA. Les chiffres de la Somme sont généralement disponibles 2 ou 3 semaines après ceux du Pas de Calais.

 (Les chiffres de la Somme viennent enfin d'être mis en ligne sur le site du Ministère de la Santé !)

Berck centre plage 2010   2011

Camiers St-Gabriel 2010   2011

Camiers Ste-Cécile 2010   2011

Cucq Stella-Plage 2010    2011

Dannes centre plage 2010  2011

Equihen centre plage 2010   2011

Fort-Mahon 2010  2011

Le Crotoy cabine 2010  2011

Le Portel centre plage 2010   2011

Le Touquet centre plage 2010   2011

Merlimont centre plage 2010   2011

Neufchatel-Hardelot 2010   2011

Quend 2010  2011

St Etienne au Mont Nord 2010  2011

 

Note mise à jour le 19.09.2011

Qualité des eaux de baignade sur la Côte d'Opale en 2010 [note archivée, publiée le 04/06/2010]

Logo MSS.gif

L'été arrivant (enfin !), rappelons que le Ministère de la Santé publie sur son site "Qualité des eaux de baignade" les résultats des relevés de prélèvements effectués par les DDASS année par année depuis 2006 pour les mois de mai à septembre. Le site étant un peu laborieux à consulter, nous avons élargi notre zone de recherche et réuni ci-après les tableaux correspondants aux points de prélèvement situés sur l'ensemble de la Cote d'Opale entre Le Portel et le Crotoy (voir la carte).

Les premiers prélèvements ont été effectués le 17 mai et, ce jour là, tous les résultats publiés étaient au beau fixe. "Pourvu que ça dourre !"

Berck centre plage

Camiers St-Gabriel

Camiers Ste-Cécile

Cucq-Stella-Plage

Dannes centre plage

Equihen centre plage

Fort-Mahon

Le Crotoy cabine

Le Portel centre plage

Le Touquet centre plage

Merlimont centre plage

Neufchatel-Hardelot

Quend

St Etienne au Mont Nord

 

Additif juillet.

La récupération des résultats sur le site du Ministère de la Santé s'avérant de plus en plus laborieuse, en raison notamment de l'instabilité des liens d'accès aux tableaux (surcharge saisonnière ?), nous les avons remplacés par une lecture plus directe (année 2010 seulement).

Note mise à jour le 20.09.2010 (dernière mise à jour)

Alors cette statue : ridicule ou pas ? [note archivée, publiée le 06/04/2011]

Mer1a2xTEldemi.gif

 

Le projet de mini tour Eiffel en front de mer n'en finit pas d'agiter le micro/macrocosme local. Par note en date du 08.01.2011 avec additifs du 28 janvier et du 3 février nous avions exprimé notre sentiment sur la question, sentiment qui rejoignait nombre d'avis déjà largement répandus.

Referendum.gifCeux-ci se faisant de plus en plus nombreux, il nous a paru utile de créer le formulaire ci-contre  comme support de référendum et de le diffuser en ville auprès de certains commerçants. Il est également disponible à l'adresse indiquée en marge gauche. Vous pouvez aussi l'imprimer pour le diffuser autour de vous.

A moins que vous ne préfériez renseigner le petit sondage (anonyme) ci-après :

Votre opinion concernant le projet de tour Eiffel
1001-votes.com
Nul - A enterrer dès que possible
Génial - A encourager fortement
Idée à retenir mais la maquette proposée est déplaisante
Idée à retenir mais pas sur le front de mer
Idée à retenir mais remplacer la tour par autre chose
Ne rien ajouter sur le front de mer, il est assez moche comme ça
Sans opinion



résultats »

 

Toute suggestion alternative à propos de l'emplacement ou du sujet peut nous être communiquée via ccmto@laposte.net.

En voici quelques unes déjà reçues :

- déplacer la tour sur un rond-point ou dans le parc du Musée

- déplacer la tour dans le jardin de M. le Maire

- l'immerger au large pour servir de balise

- l'équiper d'une antenne-relais pour mobiles

- la peindre en bleu-blanc-rouge

- etc.

"Exprimez-vous !"

 

DERNIERE MINUTE. Vient de paraître au BOAMP un intéressant appel d'offres concernant la construction de la tour. Date limite de réception des offres 16 mai pour un début des travaux courant juin et un délai d'exécution de 7 mois. Y aurait-il le feu au lac ?

Appel d'offres supprimé.

 

Additif 12 avril.

La municipalité annonce sur le site de la ville que le projet est abandonné (le projet de structure étant considéré comme "non structurant" !). Ouf !